Profitant de l’installation de son Directoire de campagne, Macky Sall a révélé que d’autres leaders de l’opposition, dont certains candidats recalés à l’élection du 24 février prochain à l’image de Me Aïssata Tall Sall, vont bientôt rejoindre la grande coalition présidentielle.

Une annonce qui aura eu le mérite, signale Les Échos, d’installer un profond malaise au sein du collectif dénommé C25. Et Macky Sall de marteler : « Il n’y a pas de transhumance qui tienne. Ce qu’il y a, c’est le choix lucide et raisonné du candidat le mieux placé ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *