En lisant Aymérou Gningue, le président du groupe parlementaire de BBY, j’ai l’impression d’être un invité qui s’est trompé de dimanche.

Depuis un an que Sonko demande au Procureur du Roy (pardon de la République), d’ouvrir une enquête sur une somme de 94 milliards disparue du trésor de guerre de l’Etat, c’est seulement maintenant que l’Ayméroux se manifeste.

Non pas pour appuyer la demande de son adversaire politique, mais plutôt, en suggérant à Ousmane Sonko d’apporter les preuves qu’il dit détenir sur l’affaire du présumé détournement, à la commission d’enquête, qui sera installée à l’Assemblée nationale.

Comme à la CREI, quoi !

 

« Je crois que M. Sonko, qui est un député et un représentant qualifié de la Nation sénégalaise, à partir du moment où il détient des preuves probantes, il peut les apporter à la commission d’enquête de l’Assemblée nationale, car les faits sont extrêmement graves »

 

Mdrrrr !

 

De quelle commission d’enquête parlementaire veut-il encore nous parler, quand on sait que notre hémicycle souffre d’apoplexie,  respire par la bouche et non le nez ?

Que devient le Procureur dans toute cette affaire alors qu’il a le loisir de s’autosaisir au moins deux fois, toutes les 24 heures, tant les vacances judiciaires laissent beaucoup de temps libre ?

«Sama gars yi dal, ils sont forts. Pas étonnant que cette période préélectorale rappelle vachement 2012, comme auraient dit les bouchers.

Cébé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *